Intralinks VIA® resources

Breaking Bad : les risques associés au partage non sécurisé de fichiers

Les fuites d'informations lors de partages de fichiers non sécurisés est un problème sérieux à l’ampleur de plus en plus considérable.

Découvrez les résultats de l’étude du Ponemon Institute sur les pratiques de partage de fichiers : ce rapport, effectué auprès de plus de 1 000 professionnels de l'informatique aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne est inquiétant. Il révèle en effet que les problèmes de partage de fichiers rendent les entreprises vulnérables face aux pertes de données et aux violations de conformité. Il remarque aussi que les responsables des entreprises ne mesurent pas les risques associés aux pratiques de partage non encadrées.

Les principales leçons à retenir sont les suivantes :

  • Les organisations sont vulnérables face aux pertes de données et aux non-conformités.
  • Les salariés ne font pas attention lors du partage de données.
  • Les départements informatiques ne sont plus ceux qui prennent les décisions lors de la sélection de solutions informatiques.

Le rapport est en anglais.

61 % des salariés admettent qu'ils envoient des e-mails non chiffrés, qu'ils ne suppriment pas les documents confidentiels (en ne respectant donc pas les politiques de l'entreprise), ou qu'ils transfèrent accidentellement des fichiers ou des documents à des destinataires non autorisés.